Téléphones cellulaires, peurs publiques et Culture of Precaution

Plus tôt ce mois-ci, des scientifiques du gouvernement britannique ont publié un rapport dégoulinant d’équivoque sur la question de la sécurité des téléphones mobiles. Le groupe consultatif sur les rayonnements non ionisants n’a fourni aucune preuve que les téléphones mobiles ou les antennes de transmission nuisaient à la santé, mais il a néanmoins appelé à plus de recherche et à une approche prudente (www.nrpb.org/advisory_groups/agnir/). Bien que le rapport indique que la recherche publiée “ ne suscite pas d’inquiétude, ” il a néanmoins approuvé une recommandation antérieure visant à limiter l’exposition des enfants aux téléphones portables. En l’absence de toute preuve que les téléphones portables présentent un risque, ces conseils de prudence se résument à une peur de l’inconnu nocturne. Sur cette base, nous pouvons aussi enfermer nos enfants dans un abri antiaérien et entrer avec eux. Figure 1Adam BurgessCambridge University Press, £ 17.95, pp 301 ISBN 0 521 52082 7Évaluation: &#x02605 ; ★ ★