Les polycliniques offriront-elles de réels avantages aux patients? Oui

Lorsque les conseillers du ministère de la Santé ont demandé en 2005 de décrire l’avenir des soins primaires, l’Alliance nationale des services de santé et l’Association des petites pratiques ont proposé deux modèles1. , les services de soins primaires élargis et certains qui sont actuellement fournis dans le cadre des soins secondaires. Le deuxième modèle, les pratiques envisagées travaillant à partir de leurs locaux actuels, mais ayant étendu les installations de soins primaires et de diagnostic soit dans les pratiques ou dans une ressource centrale et de traitement et # x0201d; centre psychanalyse. Ceci est similaire au modèle des pratiques fédérées décrit l’an dernier dans un rapport du Collège royal des médecins omnipraticiens.2 Les deux modèles sont en ligne avec la pensée du gouvernement sur les polycliniques. Ils constituent la base d’une intégration très nécessaire entre la médecine générale, la communauté et les services de soins secondaires, qui pourraient fournir aux patients des soins plus rentables, accessibles et mieux coordonnés.3 4