La sexualité pendant la grossesse – ce qu’il faut savoir

C’est positif !!!  Oui oui !  Dans neuf mois vous aurez dans vos bras un poupon  dont vous rêviez depuis longtemps.   Vous avez attendu le moment propice, vous en avez discuté longuement – les étoiles étaient alignées et  voilà que votre rêve se réalise.  Cependant, plus le temps avance et que votre progéniture se fait plus présente plus les questions se posent.  Pouvons-nous continuer d’avoir des relations sexuelles ? Y-a-t-il des risques de fausse couche ? Est-ce que nos ébats sexuels pourraient nuire au bébé ? Toutes ces questions sont légitimes pour des nouveaux parents en devenir mais il faut savoir les faits.

En général, pour la majorité des couples, les rapports sexuels durant la grossesse sont sans danger.  La stimulation sexuelle, la stimulation des seins et du vagin peuvent causer des contractions de l’utérus mais si la grossesse se passe bien, les risques de fausse couche ou d’accouchement prématuré sont presque nuls.  Il faut savoir que lors d’un rapport sexuel, le pénis ne touche pas le bébé.  Celui-ci est très bien protégé par les membranes amniotiques de l’utérus.  Le bouchon muqueux qui se situe à l’entrée du col de l’utérus empêche lui aussi le sperme et les bactéries diverses de pénétrer dans ce dernier.  Il est donc presque sans danger d’avoir des relations sexuelles pendant la grossesse.

Évidemment, la grossesse  chez la femme se vie de manière différente pour chacune.  Il est indéniable que la libido d’une femme enceinte à l’endroit de la sexualité varie d’une femme à  une autre. La grossesse peut avoir des répercussions sur le désir sexuel, le besoin de satisfaction, les émotions et les réactions face à la sexualité.  Pendant neuf mois, chaque trimestre peut apporter des comportements variables.  Les partenaires de vie doivent être absolument à l’écoute pour que l’expérience soit paisible et plaisante.

Dépendamment du stade de grossesse, les femmes peuvent ressentir une sensation d’épuisement, d’hypersensibilité au niveau des seins et de perte de confiance en soi causé par la prise de poids. Ces sensations peuvent emmener une baisse de désir sexuel.  En revanche, certaines femmes constatent que leur libido augment durant la grossesse.  Il faut vraiment garder en tête que CHAQUE femme est différente et en aucun temps on peut se fier à une « norme » dans ce cas.

Les hommes aussi peuvent subir des changements au niveau de leur sexualité lors de la grossesse de leur conjointe.  Il n’y a pas de bonne ou mauvaise attitude à avoir cependant, certains hommes trouvent leurs femmes plus belles, plus désirables, plus voluptueuses et ont une libido plus présente lors de cette période.  D’autres sont moins attirés par les rondeurs bien qu’ils admirent et aiment la situation parce qu’ils anticipent l’arrivée de leur nouveau né.

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise sexualité lorsque l’on vit une grossesse.  L’activité sexuelle doit demeurer cependant, la communication est plus qu’essentielle dans cette période si privilégiée.  Il s’agit de parler et de s’entendre, de se coller et de s’exprimer, de vivre votre sexualité « normale » autant que possible en attente du miracle qui se produira.