Andrew Yori, le propre K-9 Ninja de Mayo, est dirigé vers Vegas

Cette histoire a été initialement publiée dans le blog In the Loop de la Mayo Clinic.

Andrew Yori ne nous frappe pas comme un homme de jeu. Mais s’il l’était, nous devinons qu’il aurait pu parier contre lui-même en se rendant à la finale de l’American Ninja Warrior à Las Vegas. Comme nous l’avons signalé, Andrew, un technicien de laboratoire au campus de Rochester Mayo Clinic, était ravi de se rendre au match de qualification d’Indianapolis. « C’était ma première année dans le show, et personne ne savait vraiment qui j’étais », nous dit-il. « Je me sentais comme si j’avais besoin de me prouver. » Et prouver lui-même qu’il l’a fait. Il a écrasé le cours, se lançant dans la finale de la ville d’Indianapolis.

Cet épisode a été diffusé la semaine dernière. Et pour les fans d’Andrew, c’était un clou amer. Quinze candidats passeront à la finale à Las Vegas. Et avec un concurrent encore pour diriger le cours, Andrew était à la 15ème place. Lorin Ball, un finaliste à cinq reprises qui a affiché quelques-uns des temps de parcours les plus rapides de la série, se tenait entre lui et un billet pour Sin City. « Je m’attendais vraiment à voir Lorin me battre et être renvoyé à la maison », nous dit Andrew. Au lieu de cela, Lorin est tombé sur le deuxième obstacle du parcours, garantissant à Andrew une place dans la finale de Vegas. Comme sa réaction dans ce clip le suggère, il était «choqué» par la tournure des événements. « Ce n’était pas vraiment la façon dont je voulais avancer, mais les chutes font partie du spectacle, alors je vais le prendre », nous dit-il.

Comme ses fans, y compris ses collègues de la Mayo Clinic, deux d’entre eux se sont rendus à Indianapolis pour faire partie de sa section de chant (surnommée « The Dog Pound » par les hôtes de l’émission, un clin d’œil au rôle d’Andrew ). Et le soutien qu’il a reçu s’étend au-delà de ses collègues. «J’ai aussi été contacté par beaucoup d’autres employés de Mayo pour me féliciter et me dire qu’ils adorent me regarder et me remercier d’avoir défendu les chiens dans le besoin», dit Andrew. « Ça a été génial de savoir que j’ai tellement de soutien. »

Andrew a récemment découvert qu’il avait aussi le soutien d’une autre base de fans: l’ensemble des 18 ans et moins. Il a été «remercié à plusieurs reprises par les gens pour donner à leurs enfants un modèle positif à admirer». C’est une position « Je ne prévois pas de prendre à la légère », nous dit-il.

Bien qu’Andrew ait déjà participé à Las Vegas, vous devrez attendre la fin de la finale de l’American Ninja Warrior le 22 août pour savoir comment il s’est comporté. Indépendamment du résultat, Andrew nous dit qu’il a l’intention d’essayer de concourir à nouveau l’année prochaine. « Il y aura de nouveaux obstacles que je sais que je vais essayer de conquérir », nous dit-il.

Si vous êtes dans la région de Rochester et que vous souhaitez rencontrer Andrew (et son chien Angus), arrêtez-vous à l’événement Dogs Downtown au Peace Plaza le dimanche 7 août de 11h00 à 15h00. Andrew sera là avec des livres, des autocollants Adopt a Dog K9 Ninja, et des photos pour autographier. Tous les profits seront versés à la Wallace the Pit Bull Foundation.