AMA revient sur vax

L’Association médicale australienne (AMA) a continué à exprimer son opposition aux pharmaciens réalisant des vaccinations, après l’annonce d’hier de l’expansion du projet pilote d’immunisation de pharmacie dans le Queensland pour inclure la coqueluche et la rougeole.

Comme indiqué dans le Guardian, le président de QLD AMA, Shaun Rudd, a déclaré que les pharmaciens n’étaient pas nécessairement équipés pour faire face à des scénarios difficiles.

« Nous sommes préoccupés par le fait que si un patient peut avoir une réaction grave, ce qui est rare, que la pharmacie ne peut pas être en mesure de faire face à cela », a déclaré M. Rudd.

« Ce n’est pas nécessairement sûr à 100%. Je ne suis pas au courant que ce soit fait dans n’importe quel autre état en Australie. « 

Dr Brian Morton (photo), président du Conseil de médecine générale de l’AMA, a déclaré à 6 minutes que l’annonce était préoccupante.

« Ils vont revenir et dire que nous essayons simplement de protéger notre territoire mais ce n’est pas à propos de ça. Il s’agit de protéger le patient », a déclaré le Dr Morton.

« Ce n’est qu’une fragmentation des soins et cela n’a vraiment rien à le recommander. »

Les préoccupations de l’AMA ne semblent pas être partagées par les représentants du gouvernement de l’État, le ministre de la Santé de QLD, Lawrence Springborg, appuyant le déménagement.

M. Springborg a déclaré que le succès du procès a donné au gouvernement la confiance qu’ils pourraient donner des injections contre la coqueluche et la rougeole aux adultes.

«Je dirais simplement à tous ceux qui pourraient avoir des inquiétudes, regardez les preuves», a-t-il dit.